CIMETIÈRE D’ANIMAU

R . E . P . OS I U M

PET CEMETERY

______________________________

*mau... en ancien égyptien: esprit, pensée, se souvenir, mémoire etc.

 

Bienvenu/Welcome

50 ans déjà... 50 years already...

 

Le cimetière est en opération et le site web en cours d’élaboration

The cemetery is in operation and the website is being elaborated

 

 

Entre-temps, si vous êtes à réfléchir au choix entre faire enterrer ou incinérer votre animal de compagnie (qui vient de décéder ou que vous devrez faire euthanasier) je suggère de considérer la question à la lueur de l’esprit qui vous liait l’un l’autre voire du cheminement restant à parcourir à son âme...

Meanwhile, if you’re reflecting the choice between burying or incinerating your companion animal (who just deceased or that you have to euthanasiate) may I suggest to consider the matter in light of the spirit which bounded one another as well as the necessary path which his soul still has to go through...

Les anciens égyptiens laissaient sous-entendre que l’âme (entravée en divers minéraux puis muée en divers végétaux puis remuée en divers animaux) évolue à travers des formes de vie plus complexifiées. Ce faisant, l’âme animale serait ainsi destinée à devenir un jour humaine (tout comme la nôtre sera elle aussi appelée à chercher à s’élever, de plus en plus haut, par -delà l’humanité)

The ancient égyptians were exposing that the soul (trapped in diverse minerals, then mewed in diverse vegetables, then remewed in diverse animals) evoluate through more complexified forms of life. Therefore, the animal soul would be destined one day to become human (just as our own would too be brought to elevate itself higher and higher to reach behond humanity.

Ainsi, l’enterrement serait le meilleur moyen d’assurer le « retour à la terre » qui doit permettre à l’âme de votre animal de parfaire son parcours vers une âme de plus en plus complexe, sur la voie « humaine » du retour au plérôme.

So, it seem that burial would be the best way to ensure the return to the earth which should permit to your animal soul to perfect its journey towards a more and more complex one, on the path of human return to the pleroma.

Quant à l’incinération, bien qu’elle ne détruise pas les sels vitaux récipients de l’énergie vitale...de l’âme; la mise en urne puis le dépôt de celle-ci dans le colombarium (voire sur le manteau de la cheminée;-) ne contribuent en rien audit retour à la terre, ...multiple passage obligé des âmes vers la perfection.

As for incineration, even though it wont destroy the «vital salts» which contains the vital energy of the soul; putting the ashes in an urn and deposit it in a columbarium (or even on the mantle of thechemnay;-) don’t contribute to such return to the earth, multiple passage obligé of the souls to perfection...

Ainsi, si vous choisissiez l’incinération de votre animal...vous pourriez aussi assurer l’acheminement de son âme à travers l’humanité voire au-delà via le retour en la terre, en inhumant ses cendres (gardant l’urne sur la cheminée;-)

So, should you chose the incineration of your animal... you could still ensure the advancement of his soul until humanity and behond via the return in the earth... by inhuming its ashes (while keeping the urn on the hearth ;-).